Une analyse du discours de l’abbé Pierre

Le discours de L’abbé Pierre, critique le manque de partage des riches, de l’État et affirme le droit des pauvres à se libérer. Ce discours est émouvant, il fait preuve de générosité face aux sans-abris et aux pauvres. Grâce a cela il fait appel à la solidarité des gens et des associations.

Nous pouvons voir qu’il utilise un registre pathétique et un niveau de langue familier comme s’ il parlait avec ses proches. Nous avons comme exemple « gosse »…

Dès la première phrase, l’abbé Pierre nous interpelle il débute avec « Mes amis, au secours ! ». Il nous dit que beaucoup de gens sont en train de souffrir, il n’ont pas à mangé, pas d’habitations, qu’il n’y a pas assez d’aide pour ces gens. Il nous montre l’horreur qui se déroule devant nos yeux sans qu’on les aide.

Ensuite il fait appelle aux associations, à la bonté des gens pour ouvrir des centres pour aider les gens dans le besoin. Il supplie les gens de faire ce geste qui pourrait sauver beaucoup de personnes qui souffrent, qui meurent de faim et de froid. Il prie pour qu’on vienne l’aider à sauver ces gens. « Je vous prie,… »

Enfin, il donne des ordre à la population , il ordonne par exemple qu’il faut 5000 couvertures, 300 grandes tentes, 200 poêles …. Il ordonne de les déposer à des endroits précis, d’être généreux.

Et pour finir il remercie en avance les gens qui l’aideront à sauver ces hommes, femmes et gosses qui grâce à lui et à la générosité de beaucoup de personnes ne coucheront pas et ne mourront pas dans les rues.

Cindy L.

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.