Manhattan Project

« Manahattan Project » est le nom de code secret donné à une des plus grandes et coûteuses entreprises industrielles et scientifiques jamais réalisées : la mise au point de la première bombe nucléaire !

Le projet :

Vue éclatée de "Little Boy"

Les États-Unis commencèrent par fixer un programme nucléaire visant à coordonner les recherches jusqu’alors situées dans quatre centres principaux : les universités de Columbia, de Princeton, de Chicago et de Berkeley. Les étapes de ce programme étaient très claires : juillet 1942, assurance d’une possibilité de réaction en chaîne ; janvier 1943, première réaction en chaîne ; janvier 1945, bombe atomique. A six mois près pour la dernière étape, ce programme fut respecté.

Les principaux sites du Projet Manhattan :

Carte des sites américains du projet Manhattan

A la mi-septembre 1942, le général Leslie Groves est contacté par le secrétaire à la Guerre : « Les recherches de base et leur développement sont chose faite ; vous n’avez plus qu’à prendre les projets encore à l’état d’ébauches et les mener à bonne fin, puis établir un plan pour créer une force opérationnelle. A ce moment, votre travail sera terminé et la guerre de même. » Le général Groves va ainsi se trouver placé à la tête d’un groupe de techniciens et de savants qui comptait plusieurs prix Nobel. Tous les participants à ce qui porte à présent le nom de code « Projet Manhattan » sont réunis.

D’énormes crédits sont engagés, on recrute des milliers d’ingénieurs et de techniciens, parmi lesquels de nombreux émigrés d’Europe (sans doute encore plus sensibles à la menace d’une bombe allemande).

Une présentation de : Giuseppe C. – Vincent M. et Hugo C.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *