Analyse du discours de Martin Luther King

La parole d’un homme de Dieu :

Martin Luther King est pasteur, il fait donc des références à la religion dans son discours. Pour lui l’aide de Dieu est indispensable dans son combat : la libération des Noirs. On peut le voir la fin de son discours car il dit « Enfin libres ! Enfin libres ! Dieu Tout-Puissant, merci, nous sommes enfin libres ! » ; signe de son Amour pour Dieu, de son remerciement envers Dieu pour le combat que lui et son peuple ont gagné.

La parole d’un Noir :

On dit parole d’un noir, car lui Martin Luther King est une personne de couleur Noire, qui se bat pour son peuple. Un peuple qui demande fermement sa liberté, sa place dans un bus sans se faire rejeter par une personne Blanche. Martin Luther King va donc tout faire pour mener ce combat à bien. Il utilise des phrases qui font réfléchir ceux qui n’acceptent pas les Noirs, « […] puisque beaucoup de nos frères Blancs, on le voit par leur présence ici aujourd’hui, se sont rendus compte que leur destin est lié au nôtre et que leur liberté dépend étroitement de la nôtre […] »

La parole d’un américain :

Il a prononcé son discours sur les marches du Lincoln Memorial, le 28 Août 1963. [1] Nous pouvons dire que c’est la parole d’un américain, parce qu’avant tout il parle aux américains, mais aussi n’oublions pas qu’il est de nationalité afro-américaine. Il s’engage à libérer le peuple Noir d’Amérique -mais pas seulement, il s’adresse aussi au monde entier-.

Une parole de combat :

Ici on dit, parole de combat, car il utilise des métaphores faisant référence au combat. Nous pouvons également remarquer que Martin tient tellement à cette liberté, qu’il serait prêt à se battre. Pour nous montrer que c’est une parole de combat il utilise des métaphores en rapport avec les forces de la natures :  » la liberté vous a laissés meurtris par les orages de la persécution et renversés par le vent de la brutalité policière. »

Dans son discours Martin Luther King qui est un pasteur, parle à son peuple, un peuple Noir. Il se bat pour la liberté des Noirs, il informe son peuple de sa manifestation pour gagner la liberté. Dans son discours, il utilise des métaphores de la nature pour montrer l’urgence qu’il y a, et sachant qu’il est un pasteur, il utilise un lexique religieux.

Une lecture de : Raphaël B. et Noémie R.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *