La ségrégation des Noirs aux États-Unis

Nous verrons l’évolution de la ségrégation des noirs en Amérique. Puis, nous allons voir son rôle dans la rédaction du discours : « I Have A Dream », de Martin Luther King.

La ségrégation raciale consiste à séparer les personnes de couleurs différentes quelques soient leurs activités : au restaurant, aux toilettes à l’école, dans l’achat ou la vente d’une maison… La ségrégation des noirs aux États-Unis a débuté avec la naissance de l’esclavage à travers le « Code Noir » de 1687.

Il est prononcé le 6 mai 1687 à Saint-Domingue. En mars 1685, pendant le règne de Louis XIV, son ministre Colbert promulgua le Code Noir. C’est un recueil qui regroupe les déclarations et les arrêts concernant l’esclavage des noirs, mais aussi la position des esclaves face à la loi. Il était censé freiner la maltraitance des maîtres sur leurs esclaves mais il ne fit que rassembler des lois sur l’esclavage et la Traite Négrière.

La Traite Négrière désigne le commerce de populations africaines noires, vendus en tant qu’esclaves en Amérique et en Europe.

Même après l’abolition de l’esclavage par la proclamation d’émancipation, les lois de Jim Crow réintègrent la discrimination raciale par la séparation stricte des « races ». Cette ségrégation légale a eu court jusqu’aux années 1960. Mais d’après le juge John Marshall la ségrégation pourrait « encourager des agressions […] contre les droits admis des citoyens noirs », « inciter à la haine raciale » et « perpétuer un sentiment de méfiance entre races. »

Le lynchage est pratiqué par les membres du KKK (Ku Klux Klan, fondé le 24 décembre 1865) : ils terrorisent les Noirs, et les pendent ensuite. C’est une organisation suprémaciste blanche protestante aux États-Unis. En 1948, on annule la ségrégation dans l’armée américaine sur ordre du président Harry Truman puis, en 1954, les États-Unis condamne la ségrégation dans les écoles.

Les actions de Rosa Parks (jeune femme noire, a été arrêtée dans un bus pour avoir refusé de céder sa place à un Blanc) et de Martin Luther King (lutte contre la ségrégation) ont d’abord pris formes de désobéissances civiles. La ségrégation a été totalement supprimée vers 1960.

Engagé dans la lutte pour l’intégration des noirs dans la société américaine, Martin Luther King prononce son célèbre discours : « I Have a Dream », en 1963. A travers ce discours il fait part de son rêve de voir une Amérique unie où Blancs comme Noirs seraient libres, unis et égaux. Il se bat également pour l’obtention des « Social Rights » (droits sociaux), car les Noirs se retrouvent trop souvent dans la misère.

SOURCES :

Un résumé de : Alexie M.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *